L’affacturage, une manne financière pour les entreprises

Depuis l’année 2016, le montant des créances rachetées par les factors ne cessent de croître. A titre d’exemple, si on compare le 3ème trimestre de l’année 2016 et celui de l’année 2017, il y a eu une évolution positive de 7,3%.

Cela témoigne de l’intérêt grandissant des entreprises pour ce dispositif qu’est l’affacturage.

Mais de quoi s’agit-il réellement et quels en sont les avantages ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage (également appelé factoring) consiste pour une entreprise à céder ses créances à un établissement de crédit spécialisé, appelé factor (ou société d’affacturage). Celui-ci verse alors à l’entreprise une partie du montant facturé à son(ses) client(s) et ce, dans l’immédiat, sans attendre le paiement de ce(s) dernier(s).

En contrepartie, le factor prendra une commission d’affacturage, ainsi qu’une commission de financement et si besoin, prélèvera une retenue de garantie, qui alimentera le fonds de garantie.

Le fonds de garantie

Le fonds de garantie servira essentiellement au factor pour couvrir les risques d’impayé (défaillance d’entreprise, client insolvable, etc.). Son montant est déterminé par le factor à travers une étude du fichier clients de l’entreprise et une évaluation des risques.

Remarque : il est possible pour l’entreprise de souscrire à une assurance-crédit auprès d’un assureur de son choix. D’ailleurs, celle-ci est exigée le plus souvent par les factors, sauf en l’absence de risques (l’entreprise ayant par exemple essentiellement comme clients des collectivités et / ou des administrations).

Le contrat de factoring

L’affacturage est cadré par un contrat signé entre l’entreprise et le factor. Ce contrat fixe notamment les taux des commissions (d’affacturage et de financement), ainsi que le montant du fonds de garantie.

En cas de rupture du contrat, l’entreprise récupérera ledit fonds.

L’affacturage, pour qui ?

L’affacturage s’adresse à tous les secteurs. Que vous soyez à la tête d’une entreprise de BTP, un commerçant, un artisan, un micro-entrepreneur, une association ou dans une profession libérale, vous pouvez recourir à ce dispositif. D’ailleurs, l’affacturage est possible quelle que soit l’envergure des activités. Sinon, pour des prestations répondant au mieux à vos besoins, si vous disposez d’une petite ou moyenne entreprise par exemple, vous pouvez vous rapprocher d’une société d’affacturage pour les pme.

Toutefois, si vos clients sont des particuliers, vous ne pouvez bénéficier de l’affacturage, les factures destinées aux organismes publics et aux entreprises privés étant les seules acceptées.

Les avantages de l’affacturage

Idéal pour les entreprises en création ou celles présentant des difficultés financières, l’affacturage présente dans tous les cas plusieurs avantages.

Un coup de pouce pour les entreprises en création ou en difficultés

L’affacturage permet à une entreprise traversant une période délicate de reconstituer sa trésorerie. En effet, comme nous l’avons vu plus haut, il n’y a pas besoin d’attendre le paiement du client pour toucher ses « dus ».

Pour les entreprises nouvellement créées, elles peuvent immédiatement bénéficier d’un financement, sans attendre le premier bilan.

Une possibilité de s’ouvrir à de nouveaux horizons

L’affacturage n’est pas limité par les frontières. En effet, tant qu’il ne s’agit pas de particuliers, les factures des clients à l’étranger peuvent être prises en charge. Le dispositif permet ainsi la conquête de nouveaux marchés.

L’inexistence de plafond

Contrairement à une ligne de financement définie au préalable, le financement à travers le factoring n’est pas plafonné. Une plus grande souplesse d’utilisation est ainsi au rendez-vous.

La gestion du poste clients en moins

Selon les besoins de l’entreprise, le factor peut prendre en main la gestion du poste clients. Cela peut lui permettre de réaliser une économie considérable, étant allégée des charges en lien avec les rémunérations du personnel dédié à ce poste.

D’ailleurs, il faut savoir que pour ceux qui ne veulent pas que leurs clients sachent qu’ils passent par une société de factoring, un système d’affacturage confidentiel peut être mis en place.