La maladie de Parkinson, ce qu’il faut savoir

La maladie de Parkinson est provoquée par des dommages au niveau de certaines parties du cerveau.

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Les trois principaux symptômes de la maladie de Parkinson sont :

  • des tremblements du corps,
  • un mouvement lent,
  • des muscles raides, inflexibles.

Une personne atteinte de la maladie de Parkinson peut également présenter certaines difficultés physiques et psychologiques telles que :

  • de la dépression et de l’anxiété ;
  • des problèmes d’équilibre (augmentant les risques de chute) ;
  • une perte de l’odorat (anosmie) ;
  • des troubles du sommeil (insomnie) ;
  • des problèmes de mémoire.

Quand consulter ?

Consultez votre médecin traitant si vous pensez avoir les symptômes de la maladie de Parkinson cités ci-dessus.

Il discutera avec vous des problèmes que vous rencontrez et pourra vous référer à un spécialiste pour certains examens.

Causes de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est causée par une perte de cellules nerveuses dans une partie du cerveau appelée substantia nigra. Il en résulte une réduction de la production de dopamine.

La dopamine joue un rôle vital dans la régulation des mouvements du corps. Sa réduction est à l’origine de nombreux symptômes de la maladie.

La cause exacte de la perte de cellules nerveuses n’est pas encore tout à fait connue. Toutefois, la plupart des spécialistes pensent qu’il s’agit d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

Qui sont concernés par cette maladie ?

On estime qu’environ 1 personne sur 500 est atteinte de la maladie de Parkinson.

La plupart des personnes victimes de cette maladie commencent à développer les symptômes à partir de 50 ans. Toutefois, ceux-ci apparaissent avant même la quarantaine chez une personne atteinte sur vingt.

Les hommes sont légèrement plus susceptibles d’être atteints de la maladie de Parkinson que les femmes.

Traitement de la maladie de Parkinson

Bien qu’il n’existe actuellement aucun remède contre la maladie de Parkinson, il existe des traitements pour aider à réduire les principaux symptômes et à maintenir une bonne qualité de vie le plus longtemps possible.

Il s’agit notamment :

  • des traitements de soutien (comme la physiothérapie et l’ergothérapie),
  • des traitements médicamenteux,
  • et dans certains cas, la chirurgie du cerveau.

Il se peut que vous n’ayez pas besoin de traitement pendant les premiers stades de la maladie, les symptômes étant encore légers. Toutefois, des rendez-vous réguliers avec votre médecin sont préconisés pour surveiller votre état.

A savoir :

Au fur et à mesure qu’elle progresse, les symptômes de la maladie de Parkinson peuvent s’aggraver et il peut alors devenir difficile d’effectuer les activités quotidiennes sans aide.

De nombreuses personnes réagissent bien au traitement et n’ont qu’une incapacité légère à modérée.

La maladie de Parkinson n’entraîne pas directement la mort, mais elle peut constituer une grande pression pour l’organisme, rendant ainsi certaines personnes plus vulnérables à des infections graves et potentiellement mortelles.

En tout cas, grâce aux progrès des traitements, la plupart des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont maintenant une espérance de vie normale ou presque normale.